« Les œuvres de Sabrine Lahrach représentent… »

 » Les œuvres de Sabrine Lahrach représentent intégralement ou partiellement une machine à coudre visiblement solitaire et résistante qui refuse de quitter la mémoire de l’artiste et de finir aux oubliettes comme tant d’autres objets.
C’est la métonymie d’un métier artisanal en voie de disparition et l’allégorie d’une catégorie de femmes et mères marocaines capables et admirables délicatement interprétées par Sabrine, la fille brodeuse elle-aussi, mais de façon contemporaine à la manière d’une artiste-designer sincère, généreuse, authentique et passionnée dont le trait et le dessin se confondent parfois jusqu’à la similitude avec de la broderie. »

Fouad EL BAHLAOUI / Professeur chercheur à l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan – Maroc

01/09/2019